Détection du virus de la grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1) chez des oiseaux sauvages en Chine Médecine des voyages

Publié le 3 août 2022 à 14h50

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Chine les autorités sanitaires ont notifié le 28 juillet 2022 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) la détection du virus de la grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1) chez des Mouettes à tête brune (ou Mouette du Tibet, Larus brunicephalus) dans 2 villages de la préfecture autonome tibétaine de Haibei, dans la province du Qinghai :

  • dans le village de Ningxia, canton de Quanji, xian de Gangca, le virus de clade 2.3.4.4b a été détecté dans un groupe de 234 mouettes le 9 juillet.
  • dans le village de Garrila, canton de Shi nai hai, Gongh, le virus de clade 2.3.4.4b a été détecté dans un groupe de 39 mouettes le 7 juillet.

Le diagnostic a été confirmé par techniques de biologie moléculaire (RT-PCR en temps réel et séquençage) au National Avian Influenza Laboratory, Harbin Veterinary Research Institute Laboratoire de référence de l'OIE.

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).