Epidémie de rougeole au Zimbabwe Médecine des voyages

Publié le 19 août 2022 à 07h57

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

L'épidémie de rougeole au Zimbabwe, qui a été signalée pour la première fois en avril 2022, se poursuit. Au 15 août, 2 056 cas et 157 décès, presque exclusivement chez des enfants, ont été déclarés selon le ministère de l'information. La plupart des cas signalés concernent des enfants âgés de six mois à 15 ans issus de sectes religieuses qui ne sont pas vaccinés contre la rougeole en raison de leurs croyances religieuses.

La province du Manicaland a enregistré le plus grand nombre de cas avec 1 270 et 122 décès, suivie de la métropole de Harare (121 cas/0 décès), des provinces de Midlands (83 cas/16 décès) et Masvingo (116 cas/ 3 décès).

Le gouvernement indique qu'il se lance dans une campagne de vaccination de masse ciblant les enfants âgés de 6 mois à 15 ans.

Source : Outbreak News Today.