Cas de grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1) chez un oiseau sauvage à Hong Kong Médecine des voyages

Publié le 23 nov. 2022 à 18h18

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

A Hong Kong, les autorités sanitaires ont notifié le 18 novembre 2022 à l'Organisation mondiale de la santé animale (WAHIS-OIE) la détection le 8 novembre du virus de la grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1) chez un oiseau sauvage d'espèce non précisée lors de la surveillance intensive dans la réserve naturelle de Mai Po, dans le district de Yuen Long.

Le diagnostic a été confirmé par isolement viral et techniques de biologie moléculaire (tRT-PCRen temps réel, séquençage de gènes) au Centre of Influenza Research, School of Public Health, Li Ka Shing Faculty of Medicine, University of Hong Kong.

Source : Organisation mondiale de la santé animale (WAHIS-OIE).