Grippe aviaire hautement pathogène A (H5N1) au Népal Médecine des voyages

Publié le 4 déc. 2011 à 22h53

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

La direction de la santé animale du Ministère de l'agriculture du Népal a notifié le 2 décembre 2011 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) un foyer de grippe aviaire hautement pathogène A (H5N1) chez des poulets et canards dans un village de Manahara Phat, municipalité de Madhyapur Thimi, Bhaktapur, Bagmati. Parmi une population de 396 animaux, 88 sont morts, les autres ont été détruits. Le diagnostic a été confirmé par la détection génomique du virus (RT-PCR) dans les laboratoires vétérinaires (VLA) de Weybridge au Royaume-Uni (Laboratoire de référence de l'OIE).

Source : Organisation mondiale de la santé animale.