Grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1) en Chine (Tibet) Médecine des voyages

Publié le 13 déc. 2011 à 21h48

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le Ministère de l'agriculture de la République populaire de Chine a notifié le 12 décembre 2011 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) la présence d'un foyer de grippe aviaire hautement pathogène A (H5N1) à Sangda, Duilongdeqing, dans la région de Lhasa au Tibet. Le 2 décembre, 290 oiseaux sont morts dans un élevage de 1.865 animaux. Le diagnostic d'infection à virus grippal A (H5N1) a été confirmé par le laboratoire de l' Institut de recherche vétérinaire de Harbin, Académie chinoise des sciences agricoles (laboratoire national de référence pour la grippe aviaire et laboratoire de référence de l'OIE). Les autres animaux ont été détruits.

Source : Organisation mondiale de la santé animale.