Epidémie de choléra au Zimbabwé : recommandations du Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères Médecine des voyages

Publié le 11 oct. 2023 à 23h27

Biographie

Médecin biologiste.

Au Zimbabwé, depuis septembre 2023, les autorités locales notent une recrudescence du nombre de cas de choléra dans le pays, en particulier à Harare et dans les provinces du Manicaland et de Masvingo. D’autres zones du pays pourraient être affectées.

Cette infection digestive bactérienne très contagieuse se transmet par l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés par des germes excrétés dans les selles de sujets infectés. La maladie se caractérise par l’association d’une diarrhée parfois très sévère, de fièvre, de vomissements, d’une faiblesse généralisée et peut se compliquer de déshydratation. En l’absence de traitement, la maladie peut être mortelle. Les jeunes enfants sont particulièrement à risque.

Dans ce contexte, il est recommandé de :

  • Se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon de préférence ou avec une solution hydro-alcoolique ;
  • Boire abondamment de l’eau embouteillée ou traitée ;
  • Laver les fruits et légumes avec de l’eau chlorée ;
  • Consommer des aliments cuits de préférence ;
  • Se rendre à l’hôpital pour consulter en urgence en cas d’apparition de symptômes.

Source : Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.