Bilan des cas humains de charbon dans l'Union africaine Médecine des voyages

Publié le 9 nov. 2023 à 15h25

Biographie

Médecin biologiste.

Depuis le début de l'année, un total de 709 cas humains de maladie du charbon (3 confirmés ; 706 suspects) et quatre décès suspects d'être liés à la maladie ont été signalés dans trois États membres de l'Union africaine (UA) : l'Ouganda (5 cas humains ; 0 décès), la Zambie (335 ; 4) et le Zimbabwe (369 ; 0). En outre, deux États membres de l'UA (le Ghana et le Nigeria) ont signalé des foyers de fièvre charbonneuse chez les animaux. Cette semaine, 397 nouveaux cas humains et quatre décès parmi les cas suspects d'anthrax ont été signalés en Zambie et au Zimbabwe.

Zambie : Le 1er novembre 2023, le ministère de la Santé de la Zambie a signalé 335 cas suspects et quatre décès (taux de létalité : 1,2 %) de maladie du charbon dans six provinces : Eastern (30 cas suspects ; 1 décès), Lusaka (13 ; 0), Muchinga (3 ; 1), Northern (1 ; 0), Southern (269 ; 2) et Western (19 ; 0). Les cas présentaient des escarres cutanées et avaient des antécédents de consommation d'animaux morts suspectés d'avoir succombé à la maladie du charbon. Le dernier foyer de maladie du charbon en Zambie a eu lieu en 2011 avec 511 cas et cinq décès (CFR : 1,0%) chez les humains et 85 cas chez les hippopotames signalés dans le district de Chama.

Zimbabwe : Le 15 octobre 2023, le ministère de la santé du Zimbabwe a signalé 62 nouveaux cas suspects et aucun décès de fièvre charbonneuse dans les districts de Gokwe South et North, dans la province de Midlands. Les cas se sont présentés avec des escarres sur l'avant-bras après avoir consommé des carcasses d'animaux infectés. Depuis le début de l'année 2023, 369 cas suspects et aucun décès dus à la maladie du charbon ont été signalés dans l'une des dix provinces du Zimbabwe. Le dernier foyer d'anthrax au Zimbabwe remonte à 2021.

Source : Africa CDC