Le Cambodge signale deux nouveaux cas humains de grippe aviaire A(H5N1) Médecine des voyages

Publié le 27 nov. 2023 à 17h36

Biographie

Médecin biologiste.

Le ministère de la Santé du Royaume du Cambodge rapporte qu’un cas de grippe aviaire à virus A(H5N1) a été détecté chez une femme de 21 ans résidant dans le village de Trapeang Russey, commune de Damnak Sokrom, district de Dong Tong, province de Kampot. La patiente est tombée malade le 19 novembre 2023, puis a développé des symptômes respiratoires, notamment de la fièvre, de la dyspnée et de la toux, et a été hospitalisée le 23 novembre 2023. Elle bénéficie de soins intensifs. Le diagnostic virologique a été confirmé par l'Institut national de la santé publique et l'Institut Pasteur du Cambodge.

Le 25 novembre, un second cas a été signalé. Il concerne une fillette de 4 ans vivant dans le même village que le premier cas, à proximité du premier cas.

Selon les villageois, une semaine avant l’apparition des cas humains, les poulets et les canards ont commencé à tomber malades et à mourir. Le premier cas rapporté aurait pris un poulet mort pour le faire cuire et serait sentie malade peu de temps après.

Les autorités sanitaires ont distribué du Tamiflu aux contacts étroits des cas et mené des campagnes d'éducation sanitaire dans les villages touchés.

Des personnels du bureau de la production et des services vétérinaires du département provincial de l'agriculture de Kampot se sont rendus sur le village le 24 novembre. Les fonctionnaires professionnels, en coopération avec les autorités locales, ont éduqué, instruit et diffusé des informations à la population, et pulvérisé des désinfectants pour empêcher la propagation de la maladie. L'équipe a également tué 91 poulets.

Cette année, le Cambodge avait déjà signalés deux cas en 2023.

Source : Flutrackers, Organisation mondiale de la Santé