Un cas de brucellose identifié chez un élan dans les monts Big Horn (Wyoming)

medecinedesvoyages.net

Aux Etats-Unis, le Wyoming Game and Fish Department (WGFD) a détecté la brucellose dans une zone de chasse à l'élan sur le versant ouest des Bighorn Mountains. L'élan a été abattu par un chasseur à la fin du mois d'octobre 2023 et la brucellose a été confirmée en novembre par le National Veterinary Services Laboratory d'Ames, dans l'Iowa.

Il n'y a pas eu de cas documenté de brucellose chez le bétail dans cette région.

L'exposition des élans à la brucellose a déjà été détectée sur le versant ouest des Bighorn Mountains entre 2012 et 2016, puis à nouveau en 2022. En 2022, la brucellose a été détectée chez un wapiti mâle récolté par un chasseur dans la même zone de chasse. Le WGFD poursuivra ses efforts de surveillance dans les Bighorn Mountains afin de déterminer l'étendue et la distribution de la maladie.

Commentaires

Aux Etats-Unis, en 2002, grâce aux efforts conjoints du département américain de l'agriculture, de l'industrie de l'élevage et des autorités sanitaires des États, 48 États ont été déclarés exempts de brucellose. Actuellement, le plus grand risque de brucellose pour le bétail aux États-Unis est lié aux wapitis et aux bisons sauvages qui hébergent la maladie dans la région du Grand Yellowstone (GYA). Si le bétail est exposé à des fœtus avortés, à des tissus ou à des rejets d'animaux sauvages infectés, il peut contracter la maladie. Cela peut se produire lorsque des wapitis ou des bisons avortent ou mettent bas à proximité des lieux de pâturage ou d'alimentation du bétail.

Source : Wyoming Game and Fish Department, United States Department of Agriculture