L'épidémie de grippe est enfin terminée

Publié le 6 avr. 2013 à 12h27

Biographie

- Professeur agrégé du Val-de-Grâce, professeur invité à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 25 novembre 2021.

L'Institut de veille sanitaire a annoncé la fin de l'épidémie saisonnière de grippe en France métropolitaine. Il s'agit de l'épidémie la plus longue observée depuis 30 ans, aussi longue que cet hiver éprouvant pour les Français.

Les virus grippaux persistent toutefois, à l'origine de cas sporadiques (c'est-à-dire isolés, non épidémiques). Les virus ayant circulé cette année appartiennent aux sous-types B (55 %), A(H1N1) (25 %) et A(H3N2) (20 %).

Un total de 724 graves, à l'origine de 117 décès, ont été signalés depuis le début de l'épidémie : 2/3 d'entre eux étaient dus à un virus de type A et 77 % des cas présentaient un facteur de risque faisant recommander la vaccination. La grande majorité des cas graves (85 %) pour lesquels l'information était connue n'avait pas été vaccinés contre la grippe.

Source : Institut de veille sanitaire.