Rubéole au Japon et en Pologne Médecine des voyages

Publié le 5 nov. 2013 à 16h44

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Depuis le début de 2013, on signale des épidémies de rubéole au Japon et en Pologne. Au Japon, plus de 14 000 cas ont été signalés, principalement concentrés dans les préfectures d'Osaka et de Tokyo. En Pologne, plus de 36 000 cas ont été signalés à travers le pays.

La rubéole est une maladie virale hautement contagieuse qui survient dans la plupart de pays dans le monde, sauf sur le continent nord-américain, où les cas sont occasionnels et sporadiques, en raison des taux élevés de vaccination. C'est généralement une maladie bénigne qui affecte le plus souvent les enfants, mais si une femme enceinte est atteinte de la rubéole, elle peut entraîner des complications graves pour la santé de son fœtus.

Il est possible d'être exposé à la maladie partout où les gens se rassemblent, par exemple dans les aéroports. Les voyageurs devraient s'assurer que leur vaccination contre la rubéole est à jour quelle que soit leur destination. Les femmes enceintes qui ne sont pas protégées contre la rubéole, soit par la vaccination soit par une infection rubéolique antérieure devraient éviter de voyager au Japon et en Pologne au cours de ces épidémies. Ceci est particulièrement important pendant les 20 premières semaines de grossesse.

Source : Agence de la santé publique du Canada.