Inondations et danger de leptospirose Médecine des voyages

Publié le 19 fév. 2014 à 15h11

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Lors d'inondations de grande ampleur comme celles qui ont lieu actuellement en Angleterre et en France (Bretagne), le risque de contracter la leptospirose augmente. L'eau de ruissellement, les rivières et la terre humide peuvent être contaminées par l'urine de rats ou d'animaux d'élevage infectés. Tout contact direct avec la peau (en particulier si blessures) et les muqueuses (nez, bouche, yeux) doit être évité, ainsi que la consommation d'eau de source possiblement contaminée ou de la nourriture souillée.

La leptospirose est présente dans le monde entier, y compris en Europe. Elle est causée par une bactérie transmise à l'homme lors de contact avec de l'eau contaminée par l'urine d'animaux infectés (surtout des rongeurs, chiens, porcs et vaches). Les symptômes sont le plus souvent une fièvre élevée, des maux de tête, des douleurs musculaires, des yeux rouges et parfois un ictère, des hémorragies cutanées et des muqueuses.

Elle peut être traitée par des antibiotiques.


Conséquences pour le voyageur: 
  • Évitez tout contact de la peau avec l'eau de ruissellement, les flaques ou la boue. Portez des bottes hautes et protégez toute plaie avec un pansement.
  • En cas de fièvre après un contact avec de l'eau d'inondation, consultez rapidement un médecin.

Source : Safetravel.