Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Actualités concernant le vaccin contre les infections à pneumocoques Prevenar 13

Publié le 27 fév. 2014 à 17h45

Biographie

- Qualité : Docteur en médecine, biologiste médical (DES biologie 1992).
- Activité principale : biologiste médical, médecin de centre international de vaccinations
- Spécialités médicales : microbiologie, virologie, vaccinologie.

Liens d'intérêt

- Membre de commissions et comités :
Commission des maladies infectieuses et des maladies émergentes (Haut Conseil de la santé publique, 2017- en cours)
Comité technique de vaccinations (Haut Conseil de la santé publique, 2007-2017)
Groupe vaccins (ANSM, 2016-en cours)
- Liens avec l'industrie :
A titre personnel :
2013 : participation au congrès ESPID (laboratoire Pfizer).
2015 : participation réunion scientifique (laboratoire GSK).
Rémunérations directes par l’industrie : non.
A titre familial : aucun lien.

Le vaccin Prevenar 13 est un vaccin qui confère une protection contre 13 sérotypes du pneumocoque (dont le nom scientifique d'espèce est Streptococcus pneumoniae), une bactérie responsable d'infections bénignes (otites, sinusites) mais aussi d'infections beaucoup plus graves (pneumonies, méningites et septicémies). Les sérotypes contenus dans le vaccin sont connus pour être les plus fréquemment responsables d'infections graves ou résistantes aux antibiotiques. Actuellement, ce vaccin est recommandé en France à tous les nourrissons âgés de moins de deux ans mais aussi à tous les enfants ou adultes présentant des facteurs de risque d'une infection grave à pneumocoque.

Cet article rapporte de nouvelles informations sur la sécurité vaccinale du vaccin Prevenar 13. Par ailleurs, les modalités de son remboursement par l'assurance maladie ont été mises à jour.

Données de sécurité vaccinale

Conformément à la législation européenne sur les médicaments, pour tout médicament titulaire d'une autorisation de mise sur le marché (AMM) européenne, il existe une obligation de présenter des rapports périodiques de sécurité.

La firme pharmaceutique Pfizer vient de présenter les données actualisées de tolérance du vaccin Prevenar 13 à l'Agence européenne des médicaments (EMA, European Medicines Agency).

Indications du vaccin Prevenar 13

Un vaccin anti-infectieux prévient les infections en entrainant une immunisation dite "active". Le vaccin Prevenar 13 est indiqué pour l'immunisation active contre les infections invasives à pneumocoques (méningites et septicémies), les pneumonies et les otites moyennes aiguës chez les nourrissons, les enfants et les adolescents âgés de 6 semaines à 17 ans. Il est également indiqué chez les adultes âgés de 18 ans et plus et les personnes âgées pour l'immunisation active contre les infections invasives à pneumocoque.

Il faut noter que les recommandations françaises s'appuient sur ces indications sans pour autant s'y superposer. Ainsi, chez les nourrissons, la vaccination contre les pneumocoques est-elle recommandée à l'âge de deux mois (et non à 6 semaines). De même, cette vaccination n'est pas recommandée à tous les grands enfants, adolescents ou adultes, mais uniquement à ceux qui présentent certains facteurs de risque.

Données actualisées de tolérance

Elles concernent l'administration concomitante du vaccin Prevenar 13 et du vaccin hexavalent Infanrixhexa (vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, les infections à Haemophilus influenzae de type b et l'hépatite B). La co-administration de ces deux vaccins est possible chez les enfants de moins de 2 ans, compte tenu de l'âge d'administration du vaccin hexavalent.

L'analyse des taux de déclaration depuis la commercialisation suggère un risque potentiel accru de convulsions, accompagnées ou non de fièvre et d'épisodes d'hypotonie-hyporéactivité, en cas d'administration concomitante de ces deux vaccins, par rapport à l'administration du vaccin Prevenar 13 seul.

Ces effets indésirables provenant de notifications spontanées, leur fréquence n'est pas connue.

Le résumé des caractéristiques du produit a été actualisé en ce sens par l'EMA (mise en ligne le 19/02/14) et disponible sur le site MesVaccins.net (1).

Extension de remboursement aux personnes âgées de 6 ans à 49 ans dans les recommandations ciblées par le Haut Conseil de la santé publique (2)

Jusqu'à une période récente, le vaccin Prévenar 13 était remboursé pour la vaccination de tous les nourrissons et les personnes âgées de 50 ans et plus dans certaines situations.

La Haute Autorité de Santé vient d'émettre un avis favorable pour le remboursement de ce vaccin aux personnes âgées de 6 ans à 49 ans pour lesquelles cette vaccination est recommandée, c'est-à-dire dans les situations suivantes : 

  • patients aspléniques ou hypospléniques (incluant les drépanocytoses majeures) ;
  • patients atteints de déficits immunitaires sévères ;
  • patients infectés par le VIH, quel que soit le statut immunitaire ;
  • patients sous chimiothérapie pour tumeur solide ou hémopathie maligne ;
  • patients transplantés ou en attente de transplantation d'organe ;
  • patients greffés de cellules souches hématopoïétiques ;
  • patients traités par immunosuppresseur, biothérapie ou corticothérpaie pour une maladie auto-immune ou inflammatoire chronique ;
  • patients atteints de syndrome néphrotique ;
  • patients porteurs d'une brèche ostéoméningée ;
  • patients porteurs d'un implant cochléaire ou candidats à une implantation.

Références

(1) Résumé des caractéristiques du produit Prevenar 13 ;

(2) Avis de la Haute Autorité de santé à propos du remboursement du vaccin Prevenar 13.


Maladie : Pneumocoque

Vaccins : Infanrix hexa PREVENAR 13

Référence principale :