Vaccin contre les papillomavirus humains Gardasil : deux doses suffisent chez les jeunes filles âgées de 9 à 13 ans

Publié le 14 avr. 2014 à 15h26

Biographie

- Qualité : Docteur en médecine, biologiste médical (DES biologie 1992).
- Activité principale : biologiste médical, médecin de centre international de vaccinations
- Spécialités médicales : microbiologie, virologie, vaccinologie.

Liens d'intérêt

- Membre de commissions et comités :
Commission des maladies infectieuses et des maladies émergentes (Haut Conseil de la santé publique, 2017- en cours)
Comité technique de vaccinations (Haut Conseil de la santé publique, 2007-2017)
Groupe vaccins (ANSM, 2016-en cours)
- Liens avec l'industrie :
DPI consultable sur le site HCSP : https://www.hcsp.fr/explore.cgi/Personne?clef=2329 Rémunérations directes par l’industrie : non.
A titre familial : aucun lien.

La Commission Européenne a adopté le 4 avril 2014 le schéma vaccinal en deux doses par le vaccin contre les papillomavirus Gardasil chez les enfants âgés de 9 à 13 ans. Quelques mois plus tôt, le schéma à deux doses était adopté pour l'autre vaccin anti-papillomavirus commercialisé en France, le vaccin Cervarix.

Rappel sur le vaccin Gardasil

Commercialisé depuis 2006, Gardasil est un vaccin quadrivalent, contenant les protéines de 4 types oncogènes (c'est-à-dire capables d'entrainer une lésion cancéreuse) de papillomavirus humain (ou HPV en anglais, pour Human Papillomavirus) 6,11,16 et 18.

Ce vaccin est indiqué pour la prévention : 

  • des lésions génitales précancéreuses (du col de l'utérus, de la vulve et du vagin) et du cancer du col de l'utérus, dues notamment aux types de papillomavirus 16 et 18, responsables d'environ 70 % des cancers du col de l'utérus ;
  • des verrues génitales externes (également appelées condylomes acuminés) dues aux types d'HPV 6 et 11.

Le nouveau schéma vaccinal de Gardasil en deux doses

Ce nouveau schéma a été adopté après la publication d'une étude canadienne montrant que la réponse en anticorps contre les 4 types d'HPV vaccinaux chez les jeunes filles âgées de 9 à 13 ans ayant reçu deux doses de Gardasil à 6 mois d'intervalle était au moins équivalente à la réponse immunitaire observée après vaccination de jeunes femmes âgées de 16 à 26 ans ayant reçu trois doses de Gardasil administrées en six mois.

Ces résultats se sont maintenus pendant les 36 mois de suivi que comptait l'étude.

Actualisation de l'Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) de Gardasil

L'étude ayant été conduite chez les filles âgées entre 9 et 13 ans révolus, l'actualisation de l'AMM concerne les personnes de cette classe d'âge avec l'administration de Gardasil selon un schéma en deux doses (0 et 6 mois), en prenant en compte l'âge d'administration de la première dose. Si la deuxième dose a été administrée moins de 6 mois après la première dose, une troisième dose devra toujours être administrée.

Chez les personnes âgées de 14 ans et plus, Gardasil doit être administré en 3 doses (0, 2 et 6 mois).

Pour le vaccin Cervarix, les essais cliniques ayant été différents, le schéma à deux doses (0 et 6 mois également) s'applique de 9 à 14 ans révolus (au lieu de 9 à 13 ans révolus pour le vaccin Gardasil).

Rappel de la recommandation vaccinale contre les HPV en France

La vaccination  contre les infections à HPV est recommandée chez les jeunes filles de 11 à 14 ans révolus avec rattrapage pour les filles âgées de 15 à 19 ans révolus non encore vaccinées.

Référence

Résumé des caractéristiques du Gardasil (04/04/2014).