Résurgence de foyers épidémiques de rougeole en Europe

Publié le 26 fév. 2015 à 22h11

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

La résurgence de foyers épidémiques de rougeole inquiète le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice du bureau régional de l'Europe, de l'Organisation mondiale de la santé, dont le siège est situé à Copenhague. Le 25 février 2015, elle a demandé aux états membres d'intensifier la vaccination contre la rougeole en Europe.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, 22 149 cas de rougeole ont été rapportés depuis le début de l'année 2014 dans sept pays de la région Europe. L'objectif d'éradiquer la maladie d'ici à la fin 2015 est mis en péril par ces flambées épidémiques.

En effet, après une chute de 50 % du nombre de cas entre 2013 et 2014, les épidémies continuent à survenir dans 7 pays, essentiellement le Kirghizistan avec 7 477 cas, la Bosnie-Herzégovine avec 5 340 cas, la Russie avec 3 247 cas, la Géorgie avec 3 291 cas, l'Italie avec 1 674 cas, l'Allemagne avec 583 cas et le Kazakhstan avec 537 cas. A Berlin, la rougeole a entrainé récemment le décès d'un nourrisson âgé de 18 mois non vacciné, suscitant beaucoup d'émotion.

Cette maladie virale est hautement contagieuse et transmissible par voie aérienne et sans contact. Elle peut se transmettre en toussant ou parlant, même à plusieurs mètres de distance. Elle peut notamment provoquer des affections respiratoires ou neurologiques graves, comme des pneumonies ou des encéphalites, parfois mortelles.

Il est conseillé aux voyageurs de vérifier leur statut vaccinal, quel que soit le pays de destination. En France, toute personne née depuis 1980 devrait avoir reçu deux doses d'un vaccin trivalent contre la rougeole, les oreillons et la rubéole.

Source : Organisation mondiale de la santé ; Médias européens.