Epidémie de coqueluche en Californie

Publié le 13 déc. 2010 à 18h41

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Un nombre croissant de cas de coqueluche a été signalé cette année en Californie, aux Etats-Unis. Le 30 novembre 2010, le Department of Public Health de Californie a signalé 7 297 cas confirmés, probables et suspects de coqueluche (18,7 cas pour 100 000 habitants). C’est le taux le plus élevé depuis environ 50 ans. Ces cas comprennent 10 décès, dont 9 étaient des nourrissons de moins de deux mois, qui n'avaient reçu aucune dose du vaccin contre la coqueluche.

Il faut rappeler que la coqueluche est présente partout dans le monde. Il s’agit d’une maladie très contagieuse qui provoque des quintes de toux pendant une période de quatre à six semaines. Elle se propage par des gouttelettes projetées dans l’air lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue. La maladie peut frapper les personnes de tout âge, mais elle est plus grave chez les nourrissons.

Il est recommandé aux voyageurs de voir leur médecin pour vérifier que leur vaccination contre la coqueluche est à jour. Pour des recommandations personnalisées sur la vaccination contre la coqueluche, cliquez ici.

Source : Agence de la santé publique du Canada.