Alerte à l'hépatite A en Bulgarie Médecine des voyages

Publié le 10 jan. 2011 à 10h05

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

Le ministère bulgare de la Santé signale une recrudescence de cas d'hépatite A (communément appelée « jaunisse ») dans certaines régions de Bulgarie, notamment à Stara Zagora et à Haskovo. L'augmentation constatée depuis quelques jours des cas recensés par les hôpitaux n'est pas encore officiellement chiffrée, mais la presse parle de 250 cas à Stara Zagora (contre 215 encore hier) et de 170 à Haskovo. La situation fait l’objet d’un suivi attentif des autorités sanitaires locales qui n’ont toutefois à ce stade déclenché aucun dispositif particulier.

L'hépatite A, souvent bénigne chez l'enfant, voit par contre sa sévérité augmenter avec l'âge. Une évolution vers une hépatite fulminante peut alors survenir. La létalité (proportion de décès parmi les cas) est proche de 2 % après l'âge de 50 ans.

La vaccination, particulièrement efficace et bien tolérée, est clairement le meilleur moyen de prévenir l'hépatite A.

Source : France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères et européennes.