Ce vaccin est actuellement homologué dans plusieurs pays en dehors de l'Europe (exemples : Australie, Malaisie, Philippines et Thaïlande).

Description

Vaccin vivant chimère contre l'encéphalite japonaise.

Classe

Vivant

Composition

Vaccin vivant construit à partir des souches vaccinales 17D du virus de la fièvre jaune (FJ) et SA-14-14-2 du virus de l’EJ. La construction du vaccin fait intervenir l’introduction des séquences d’acide nucléique codant pour les protéines d’enveloppe (prM et E) de la souche EJ SA-14-14-2 dans la structure de base YF17D, ce qui donne un virus vaccinal chimère atténué qui ne possède pas de propriétés neurotropiques.

Posologie

Primo-vaccination.

Une seule dose à partir de l'âge de 9 mois.

Rappels.

Population adulte (18 ans et plus).

Il n'est pas nécessaire d'administrer une dose de rappel jusqu'à 5 ans après l'administration d'une dose unique de Imojev.

Population pédiatrique (9 mois à 17 ans révolus).

Une dose de rappel du vaccin Imojev doit être administrée après la primovaccination afin de conférer à l'enfant une protection à long terme. 

La dose de rappel doit être administrée de préférence 12 mois après la primovaccination et peut être administré jusqu'à 24 mois après la primovaccination.

Imojev peut également être administré comme vaccin de rappel aux enfants qui ont déjà reçu un vaccin inactivé contre l'encéphalite japonaise pour la primovaccination, conformément au schéma vaccinal recommandé pour le vaccin inactivé.

La sécurité et l'efficacité d'une dose de rappel chez les enfants et les adolescents de 5 à 17 ans n'ont pas été établis. Néanmoins, la dose de rappel peut être envisagée sur la base des données disponibles dans d'autres tranches d'âge.

Grossesse

Vaccin contre-indiqué chez la femme enceinte.

Effets indésirables

La sécurité vaccinale du vaccin IMOJET a été évaluée sur sur la base d'études cliniques concernant plus de 4 000 enfants et adultes, qui ont permis son homologation dans plusieurs pays.

Pharmacodynamie

Les autorités de la santé australiennes ont accordé une autorisation de mise sur le marché pour IMOJEV sur la base d'études cliniques concernant plus de 4.000 enfants et adultes. Ces études ont montré la sécurité du vaccin IMOJEV et sa capacité à entrainer une réponse immunitaire protectrice avec une seule dose.

IMOJEV fournit une séroprotection à plus de 90 % des adultes deux semaines après la vaccination avec une dose.

Autres informations

Profil d’innocuité du vaccin chimère contre l’encéphalite japonaise. Relevé épidémiologique hebdomadaire du 14 février 2014.

Résumé à l'intention du public

https://www.who.int/immunization_standards/vaccine_quality/PQ_277_JE_4dose_SP_PI.pdf?ua=1