Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Les nouveaux vaccins contre la grippe pour la saison 2017-2018 de l'hémisphère nord contiendront une nouvelle souche de virus A(H1N1)

Publié le 19 mar. 2017 à 19h24

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.
- Médecin biologiste et responsable d'un Centre de vaccinations internationales dans un Hôpital d'instruction des armées.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 4 novembre 2016.

Dans un rapport publié le 2 mars 2017, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a présenté ses recommandations pour la composition des vaccins contre la grippe qui seront utilisés dans l'hémisphère nord durant la prochaine saison grippale 2017-2018.

1. Rappels sur les virus de la grippe.

Les virus grippaux (ou virus influenza) ont la propriété de muter facilement, particulièrement ceux de type A, et dans une moindre mesure ceux de type B. Tous les ans, de nouveaux virus apparaissent et il faut souvent adapter les vaccins grippaux à ces modifications pour qu'ils soient aussi efficaces que possible. 

La Figure 1 montre une représentation simplifiée du virus de la grippe. Dans la nomenclature utilisée pour définir les souches vaccinales, on trouve dans l'ordre la lettre (A ou B) désignant le type de virus grippal, le lieu d'isolement de la souche virale, le numéro de la souche, l'année d'isolement puis, pour les virus de type A uniquement, le sous-type (combinaison de deux antigènes, la neuraminidase N et l'hémagglutinine H). Le sous-type d'un virus A correspond à sa formule antigénique combinant H et N. Chez les animaux, principal réservoir des virus influenza de type A, 18 sortes de H (H1 à H18), dont certaines découvertes en 2013, et 11 sortes de N (N1 à N11) ont été identifiées. Actuellement, dans le monde, les seuls sous-types circulants responsables de la grippe saisonnière sont les virus A(H1N1) et A(H3N2). A l'intérieur d'un sous-type, les virus grippaux peuvent être regroupés en lignées génétiques ou "clades", eux-mêmes différenciés en "sous-clades".

Les virus B peuvent appartenir à deux lignées différentes, la lignée Victoria et la lignée Yamagata.

Figure 1 : Anatomie du virus de la grippe.

 

2. Caractéristiques des virus grippaux ayant circulé dans le monde entre septembre 2016 et février 2017 et conséquences pour la composition des futurs vaccins.

La plupart des virus grippaux qui ont circulé au cours de cette période appartenaient au sous-type A(H3N2), puis au type B et enfin, dans une moindre mesure, au sous-type A(H1N1)pdm09 (le terme "pdm 09" désigne la souche responsable de la dernière pandémie apparue en 2009).

2.1. Virus grippaux A(H1N1).

La plupart des virus A(H1N1)pdm09 appartenaient au clade 6B et au sous-clade 6B1 pour les plus récents. Des virus du sous-clade 6B2 ont circulé en Asie et en Océanie.

Les personnes immunisées par un vaccin contenant la souche A/California/7/2009 (H1N1)pdm09, utilisée dans les vaccins grippaux depuis 2009, pourraient être moins bien protégées contre les virus A(H1N1)pdm09 du sous-clade 6B1. L'OMS a donc décidé de remplacer la souche A/California/7/2009 (H1N1)pdm09 par la souche A/Michigan/45/2015 (H1N1)pdm09, qui appartient au sous-clade 6B1. La souche A/Michigan/45/2015 (H1N1)pdm09 a déjà été incluse dans le vaccin pour l'hémisphère sud, qui sera utilisé dès le mois d'avril 2017 à La Réunion et à Mayotte. En effet, même si le vaccin anti-virus A(H1N1) reste efficace avec la souche vaccinale A/California/7/2009 (H1N1)pdm09 (60 %) et même s'il n'existe pas de risque avéré d'émergence rapide d'un variant antigénique majeur pouvant compromettre l'efficacité vaccinale, l'OMS a préféré se montrer prudente et anticiper une telle évolution. 

2.2. Virus grippaux A(H3N2).

La plupart des virus A(H3N2) qui ont circulé récemment étaient proches de la souche A/Hong Kong/4801/2014 (H3N2), utilisée durant la saison précédente 2016-2017 dans l'hémisphère nord. Cette souche, qui sera également utilisée pour la campagne de vaccination 2017 dans l'hémisphère sud qui va débuter, restera donc présente dans les prochains vaccins.

2.3. Virus grippaux B.

Si les deux lignées de virus grippaux B (Victoria et Yamagata) ont co-circulé à des niveaux comparables dans plusieurs régions, la lignée Victoria prédominait dans de nombreux pays (en Amérique du sud, en Asie et en Europe de l'Est). Les virus de la lignée Victoria étaient proches des souches B/Brisbane/60/2008 et B/Texas/2/2013, tandis que ceux de la lignée Yamagata étaient proches de la souche B/Phuket/3073/2013. Les souches B/Brisbane/60/2008 et B/Phuket/3073/2013 étaient déjà recommandées lors de la saison précédente de l'hémisphère nord.

3. Composition du nouveau vaccin contre la grippe saisonnière pour l'hémisphère nord (saison 2017-2018).

En conséquence, les prochains vaccins trivalents contre la grippe saisonnière de l'hémisphère nord devront contenir les souches suivantes :

  1. A/Michigan/45/2015 (H1N1)pdm09 (nouvelle souche) ;
  2. A/Hong Kong/4801/2014 (H3N2) (sans changement) ;
  3. B/Brisbane/60/2008 (sans changement). 

L'OMS recommande que les vaccins quadrivalents contiennent en plus des trois souches ci-dessus une deuxième souche B : B/Phuket/3073/2013.

Dans un avis du 9 septembre 2016, le Haut Conseil de la santé publique estimait toutefois que "les données épidémiologiques et virologiques disponibles à ce jour en France n'apportent pas d'éléments nouveaux permettant, en l'absence de données d'efficacité clinique comparatives, de privilégier l'utilisation des vaccins quadrivalents par rapport aux vaccins trivalents inactivés, ni d'identifier une ou des populations chez lesquelles ce vaccin pourrait être recommandé de façon préférentielle." 

Source : Organisation mondiale de la santé.


Maladie : Grippe saisonnière

Vaccins : FLUENZ TETRA IMMUGRIP INFLUVAC VAXIGRIP

Référence principale :