Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

L'épidémie de grippe s'accélère en métropole

Publié le 21 déc. 2017 à 20h40

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.
- Médecin biologiste en poste à la Direction centrale du service de santé des armées.
- Membre de droit (sans droit de vote) de la Commission technique des vaccinations de la HAS, représentant du Service de santé des armées.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 12 février 2018.

Santé publique France rapporte une accélération de l'épidémie de grippe en métropole. Du 11 au 17 décembre 2017, le taux de consultations pour syndrome grippal estimé par le Réseau Sentinelles (réseau composé de 1.300 médecins généralistes libéraux et d'une centaine de pédiatres libéraux volontaires répartis sur le territoire métropolitain français) était de 193/100 000 habitants. Huit régions étaient déjà en phase épidémique : Bretagne, Pays-de-la-Loire, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Hauts-de-France, Ile-de-France, Bourgogne-Franche-Comté et Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

Depuis le 1er novembre 2017, 83 cas graves de grippe, âgés en moyenne de 57 ans, ont été signalés. La majorité d'entre eux présentait des facteurs de risque (81 %) ; 59 % avaient moins de 65 ans. Parmi les virus grippaux isolés, 81 appartenaient au type A, notamment au sous-type A(H1N1)pdm09.

Source : Santé publique France.


Maladie : Grippe saisonnière

Vaccins : IMMUGRIP INFLUVAC VAXIGRIP

Référence principale :