Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Alerte à la rougeole

Publié le 13 fév. 2018 à 22h57

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

En France métropolitaine, le 12 février 2018, une alerte sanitaire à la rougeole a été lancée par la Direction Générale de la santé. 

Depuis le 1er novembre 2017, 387 cas de rougeole dont un décès et 83 hospitalisations (dont six en service de réanimation), ont été notifiés en France métropolitaine. L'épidémie poursuit sa propagation à partir de plusieurs foyers épidémiques en Nouvelle-Aquitaine, puis plus récemment en Occitanie, Bretagne et Provence-Alpes-Côte-D'azur.

Lorsqu'un foyer épidémique de rougeole est identifié, les investigations épidémiologiques mettent en évidence une absence de vaccination, ou une vaccination incomplète, chez la grande majorité des personnes contaminées.

Afin de limiter le risque de propagation de l'épidémie, la Direction générale de la Santé et Santé publique France demandent aux professionnels de santé de vérifier le statut vaccinal des patients et proposer, le cas échéant, une mise à jour des vaccinations.

Plusieurs cas de transmission nosocomiale (infection transmise dans un hôpital) ont été identifiés. Il est donc demandé aux professionnels de santé, si leurs antécédents de vaccination ou de rougeole sont incertains, de mettre à jour leur vaccination pour protéger les patients les plus fragiles.

Tout cas de rougeole fait l'objet d'une déclaration obligatoire auprès de l'Agence régionale santé, afin de mettre rapidement en œuvre les mesures de lutte : précautions complémentaires, investigations épidémiologiques et mesures de vaccination autour des cas. 

  • Pour les enfants âgés de 6 à 11 mois : une dose de vaccin trivalent (hors autorisation de mise sur le marché entre 6 et 8 mois révolus, le vaccin monovalent Rouvax contre la rougeole n'étant plus produit) dans les 72 heures suivant le contact présumé (dans ce cas, l'enfant recevra par la suite deux doses de vaccin trivalent, suivant les recommandations du calendrier vaccinal).
  • Pour les sujets d'un an et plus et nés depuis 1980 : mise à jour conformément au calendrier vaccinal pour atteindre deux doses de vaccin trivalent ;
  • Pour les professionnels de santé ou personnels chargés de la petite enfance, sans antécédent de rougeole ou n'ayant pas reçu deux doses de vaccin trivalent, quelle que soit leur date de naissance : une dose de vaccin trivalent.

Pour le voyageur, des informations détaillées sont disponibles sur les sites MesVaccins.net ou MedecineDesVoyages.net.

Références


Maladie : Rougeole

Vaccins : M-M-RVAXPRO PRIORIX ROUVAX