Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

L'épidémie de rougeole s'accélère : le carnet de vaccination électronique aide les personnes et les professionnels de santé à s'y retrouver

Publié le 7 avr. 2018 à 22h17

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.
- Médecin biologiste en poste à la Direction centrale du service de santé des armées.
- Membre de droit (sans droit de vote) de la Commission technique des vaccinations de la HAS, représentant du Service de santé des armées.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 12 février 2018.

Santé publique France a publié un nouveau bulletin d'information sur l'évolution de l'épidémie de rougeole en France. Après avoir débuté en novembre 2017 dans la métropole bordelaise, cette épidémie s'est étendue à plusieurs régions françaises. Le nombre de cas augmente rapidement depuis le début de l'année.

L'épidémie actuelle est la conséquence d'une couverture vaccinale insuffisante chez les nourrissons (79 % ont reçu deux doses de vaccin au lieu des 95 % nécessaires, avec des disparités importantes selon le territoire), les enfants et les jeunes adultes, chez lesquels la couverture vaccinale est inconnue et probablement faible.

Au 3 avril 2018, les principaux chiffres de la rougeole sont les suivants :

  • 1 424 cas déclarés depuis début novembre 2017 (le nombre de cas réels est probablement au moins deux fois plus important) ;
  • Plus de 1 346 cas (95 %) déclarés depuis le 1er janvier 2018 ;
  • Parmi les 95 départements métropolitains, 69 ont déclaré des cas ;
  • Plus de la moitié des cas (758) sont survenus dans la région Nouvelle-Aquitaine ;
  • Les nourrissons âgés de moins d'un an sont les premières victimes de la maladie ;
  • Plus de 20 % des cas ont du être hospitalisés ;
  • La grande majorité (87 %) des personnes atteintes de rougeole étaient non ou mal vaccinées.

Des informations plus précises sur la lutte contre la rougeole sont disponibles dans cet article.

Pour savoir si la vaccination contre la rougeole lui est recommandée, chaque personne peut créer gratuitement son carnet de vaccination électronique (CVE) sur MesVaccins.net. Parfois, les noms des vaccins administrés sont peu lisibles ou ils ne sont pas identifiés comme des vaccins contre la rougeole. Cet outil aide chaque personne à lire et à interpréter le carnet de santé ou les certificats de vaccination. En cas de perte de ses documents où ont été reportés les vaccinations, la création d'un CVE reste utile : elle permet de savoir si une mise à jour de la vaccination est recommandée ou non, et si oui de savoir précisément comment la réaliser dans les meilleures conditions. Le CVE peut ensuite être validé par le professionnel de santé de son choix, notamment le médecin traitant, qui mettra éventuellement à jour la vaccination.

Source : Santé publique France.


Maladie : Rougeole

Vaccins : M-M-RVAXPRO PRIORIX

Référence principale :