Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Premier cas de l’année de dengue autochtone à Taïwan Médecine des voyages

Publié le 3 juil. 2018 à 16h42

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le 2 juillet 2018, les Centers for Disease Control de Taïwan ont notifié le premier cas de dengue autochtone confirmé cette année chez un homme de plus de 30 ans résidant dans le district de Cianjhen, à Kaohsiung

Le 28 juin, il a consulté un médecin dans une clinique après avoir développé de la fièvre, des maux de tête et des douleurs musculaires. L'infection par le virus de la dengue de type 3 (DENV-3) a été confirmée en laboratoire après notification du cas à l'autorité sanitaire compétente. À partir de maintenant, le cas est hospitalisé dans l'isolement pour empêcher la transmission ultérieure.

Pendant la période d'incubation, le cas n'a pas voyagé, au pays ou à l'étranger. Actuellement, aucun de ses contacts résidant dans le même foyer n'a développé de symptômes suspects. 

Jusqu'ici cette année, au 1er juillet, 1 cas de dengue autochtone et 94 cas importés ont été confirmés. Au cours du dernier mois, la majorité des cas importés à Taïwan ont été infectés dans les pays d'Asie du Sud-Est, notamment au Cambodge, aux Philippines, et Thaïlande. 

En outre, à l'arrivée des vacances d'été, les Centers for Disease Control de Taïwan rappellent aux voyageurs qui envisagent de visiter des régions touchées par la fièvre dengue, comme les pays du Sud-Est asiatique, de prendre des précautions contre les piqûres de moustiques.

Rappels sur la dengue

La dengue, maladie virale due au virus de la Dengue (4 sérotypes) de la famille des Flaviviridae, transmise par une piqûre de moustique, se manifeste le plus souvent par un syndrome grippal (fièvre, douleurs musculaires, parfois éruption cutanée).  La dengue peut évoluer en forme grave hémorragique. La prise d'aspirine est formellement déconseillée. Il n'existe pas de traitement médicamenteux préventif disponible contre la dengue.

Il n'existe pas de traitement spécifique contre le virus. Pour les touristes européens, la prévention de la dengue passe donc par la lutte contre son vecteur Aedes albopictus. Le moyen le plus efficace pour combattre ce moustique est d'éliminer ses lieux de ponte (soucoupes, petits récipients, déchets, réservoirs, vases, pneus, etc.).

Il est conseillé aux voyageurs de se protéger des piqûres de moustique. Il convient de respecter les mesures habituelles de lutte anti-vectorielle :

  • port de vêtements couvrants ;
  • répulsifs anti-moustiques, contenant du DEET, sur la peau découverte ; 
  • vêtements et moustiquaire imprégnés d'insecticide pour la sieste et la nuit ; 
  • les personnes qui utilisent un écran solaire doivent appliquer le répulsif 20 minutes après l'écran solaire.

Afin d'éviter au maximum la dissémination du virus de la dengue, devant une fièvre d'apparition brutale et des douleurs articulaires ou musculaires dans les 15 jours qui suivent le retour de voyage en zone inter tropicale, il faut consulter son médecin au plus vite en signalant son voyage.

Source : Centers for Disease Control de Taiwan.


Maladie : Dengue

Vaccin : DENGVAXIA

Référence principale :