Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Mise à jour de la situation de l'épidémie de fièvre jaune au Soudan du Sud Médecine des voyages

Publié le 24 déc. 2018 à 15h43

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Soudan du Sud, depuis la déclaration de l'épidémie de fièvre jaune le 29 novembre 2019 à Sakure Payam, dans le comté de Nzara, État de Gbudwe, selon le ministère de la Santé en date du 19 décembre 2018, un seul cas de fièvre jaune a été confirmé et 2 cas restent sous enquête à Sakure Payam, ville située à la frontière avec la République Démocratique du Congo en milieu rural à proximité de zones boisées.

La population du Sud-Soudan doit être considéré comme vulnérable aux épidémies de fièvre jaune puisque le vaccin n'est pas intégré dans le calendrier de vaccination de routine. Cependant le risque d'une épidémie semble minime en ce moment, avec seulement un cas confirmé et 2 cas présumés et sans aucune preuve que les moustiques vecteurs dans la zone touchée soient infectés. La vaccination antiamarile reste toutefois fortement recommandée pour les voyageurs.

Source : World Heath Organisation, WHO Afro.


Maladie : Fièvre jaune

Vaccin : STAMARIL

Référence principale :