Manifestations au Honduras, conseils au voyageur Médecine des voyages

Publié le 13 déc. 2019 à 15h29

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Au Honduras, suite à l'annonce de la condamnation par la justice américaine, du frère du président du Honduras pour trafic de drogue, un appel à manifester pour une durée indéterminée, a été lancé par le principal parti d'opposition, pour réclamer la démission du chef de l'État.

Des mouvements de contestation et des affrontements, potentiellement violents, sont à craindre entre les manifestants et les forces de l'ordre, à Tegucigalpa, notamment sur les Boulevards Suyapa et Juan Pablo II, aux abords de l'université UNAH et du palais Présidentiel ainsi que dans plusieurs villes de provinces.

Il est recommandé au voyageur :

  • de faire preuve de prudence ;
  • de se tenir éloigné de tout mouvement de foule ;
  • de suivre les consignes des autorités locales ;
  • d'éviter de se déplacer la nuit ;
  • de se renseigner sur les conditions de circulation en raison du risque de blocages routiers.

A côte de l'instabilité socio-politique le pays subit une épidémie de dengue.

Il est fortement recommandé de prendre les mesures de prévention contre les piqûres de moustiques et de consulter rapidement un médecin en cas de symptômes (fièvre, douleurs articulaires, maux de tête), car des complications sont possibles, dont des formes mortelles.

Plus d'informations sur Mesvaccins.net

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.