Situation épidémiologique de la grippe saisonnière aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 15 déc. 2019 à 09h16

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Aux Etats-Unis, selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), au moins 2,6 millions de cas de grippe, 23 000 hospitalisations et 1 300 décès liés à la grippe ont été notifiés depuis le 1er octobre 2019.

Selon les autorités sanitaires fédérales l'activité grippale saisonnière aux États-Unis a été élevée pendant cinq semaines et continue d'augmenter.

Une activité grippale généralisée a été signalée dans 23 États : Alabama, Arizona, Californie, Connecticut, Géorgie, Idaho, Indiana, Kentucky, Louisiane, Maryland, Massachusetts, Nebraska, Nevada, Nouveau-Mexique, New York, Caroline du Nord, Oregon, Pennsylvanie, Sud Caroline, Tennessee, Texas, Virginie et Washington.

À l'échelle nationale, les virus grippaux B/Victoria ont été les plus courants, ce qui, selon les autorités sanitaires, est inhabituel à cette époque de l'année.

Les virus grippaux A(H1N1) arrivent en deuxième position et augmentent en proportion par rapport aux autres virus grippaux dans certaines régions.

Les CDC rappellent au public qu'il n'est pas trop tard pour se faire vacciner. La vaccination contre la grippe est toujours le meilleur moyen de prévenir la grippe et ses complications potentiellement graves.

Les médicaments antiviraux sont un complément important au vaccin antigrippal dans la lutte contre la grippe. Presque tous les virus de la grippe testés cette saison (> 99 %) sont sensibles aux 4 médicaments antiviraux contre la grippe recommandés cette saison.

Source: Outbreak News Today.