L'activité grippale est en augmentation dans la Région Européenne Médecine des voyages

Publié le 31 déc. 2019 à 10h03

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

L'activité de la grippe a augmenté dans la Région européenne, bien que la plupart des pays aient encore signalé des taux d'activité grippale inférieurs / aux niveaux de référence ou faibles.

Pour la semaine épidémiologique du 16 au 23 décembre 2019, sur les 33 États membres qui ont signalé des seuils de syndrome grippal (SG), 4 (12 %) ont signalé une activité de SG supérieure aux niveaux de référence : la Moldavie, le Royaume-Uni (Pays de Galles), Israël et le Portugal.

Sur les 16 États membres qui ont signalé des seuils d'infection respiratoire aiguë (IRA), seule l'Arménie a signalé une IRA supérieure au niveau de référence.

La majorité des détections de virus grippaux signalées dans la Région étaient de type A, bien que 5 pays aient signalé une dominance virale de type B et 2 ont signalé une codominance de virus de type A et B.

Pour la semaine 16 au 23 décembre 2019 :

  • 273 (34 %) des 799 échantillons sentinelles ont été testés positifs pour un virus grippal ;
  • 67 % étaient de type A ;
  • 33% étaient de type B ;
  • sur 154 virus A sous-typés, 69% étaient A(H1N1)pdm09 ;
  • 31 % étaient A (H3N2) ;
  • des 20 virus de type B attribués à une lignée, tous étaient B/Victoria.

Source : Flu News Europe, Joint ECDC - WHO / Europe weekly influenza update.