Foyers épidémiques de fièvre jaune en Ouganda Médecine des voyages

Publié le 25 jan. 2020 à 15h01

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Ouganda, le ministère de la Santé a notifié deux foyers épidémiques de fièvre jaune :

  • un dans le district de Moyo dans la sous-région du Nil occidental où ont été recensés 2 cas chez des hommes faisant commerce bois entre l'Ouganda et le Soudan du Sud. Les patients ont été hospitalisés au Centre Logobo Santé III dans le district de Moyo puis au Moyo General Hospital. 
  • l'autre dans le district de Buliisa dans la région ouest où 2 cas ont été confirmés chez un homme de 38 ans éleveur de bovin et sa femme âgée de 37 ans. Les patients ont présenté de la fièvre, des vomissements, une diarrhée, des céphalées, des douleurs abdominales et articulaires et des saignements inexpliqués.

Les tests diagnostic ont été confirmés à l'Uganda Virus Research Institute.

Ces 2 foyers ne sont pas reliés entre eux, ayant eu lieu à 2 sites éloignés loin de l'autre. 

La fièvre jaune est pas étrangère en Ouganda où des épidémies surviennent de façon sporadique. La plus récente épidémie précédente a rapportée par le Ministère ougandais de la Santé en mai 2019.

Source : Promed.