Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Nouveau cas humain de fièvre jaune dans l'État de Santa Catarina au Brésil Médecine des voyages

Publié le 7 fév. 2020 à 14h26

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Brésil, le secrétariat d'État de la santé de l'État de Santa Catarina a confirmé le 3 février 2020 un deuxième cas de fièvre jaune chez l'homme. 

Le patient âgé de 40 ans, résident de Jaragua do Sul, dans les Planalto Norte de Santa Catarina est admis à l'hôpital Nereu Ramos, à Florianopolis. Il n'avait pas été vacciné. 

C'est le deuxième cas d'infection humaine dans l'État et le quatrième depuis 2019. Le premier cas de 2020 a été confirmé le 24 janvier chez un homme de 47 ans, résident de la municipalité de Sao Bento do Sul, également dans les Planalto Norte, non vacciné, qui est hospitalisé à l'hôpital Nereu Ramos, à Florianopolis

Le 3 février, le secrétariat d'État de la santé a également notifié 2 autres cas chez des singes hurleurs morts de fièvre jaune à Corupa le 26 décembre 2019 et à Blumenau le 7 janvier 2020. Au total, 9 singes morts de la fièvre jaune ont été dénombrés en 2019 à Garuva, Joinville, Indaial, Jaragua do Sul, Sao Bento do Sul, et Corupa.

Source : Promed.