Nouveaux cas d'exposition humaines au virus de la rage aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 13 avr. 2020 à 13h29

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, plusieurs cas d'exposition humaine à la rage ont été signalés dans 2 Etats.

les autorités sanitaires du comté de Oneida ont rapporté le cas de deux adultes et un chien résidant à Sangerfield qui ont été exposés à un raton laveur testé positif pour la rage le 18 mars 2020. 

Les deux adultes ont reçu une prophylaxie antirabique post-exposition, alors que le chien qui aurait été à jour de ses vaccins antirabiques a reçu une injection de rappel.  

  • État du Colorado :
  • Les autorités sanitaires du comté de Pueblo ont publié une alerte après qu'un taureau ait été controlé positif à la rage dans la région de Beulah

    Selon un communiqué du Département de la santé du 10 avril 2020 ce taureau a été le premier à avoir la rage dans le comté de Pueblo. 

    Le taureau aurait été testé le 4 avril 2020, mais il est mort le 7 avril. Le mode de contamination du taureau n'a pas été précisé, mais le Département a relevé que plusieurs mouffettes dans les zones Beulah et Rye ont été testées positives pour la rage cette année [2020]. 

    Avec la prévalence croissante des mouffettes enragés, il est important de vacciner les animaux de compagnie et le bétail contre la rage. Tous les personnes qui ont été en contact avec le taureau devront recevoir un traitement vaccinal prophylactique post-exposition. 

    Source : Promed.