Le point sur la situation de l'épidémie de dengue en Guyane Médecine des voyages

Publié le 30 août 2020 à 20h24

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

La majeure partie du territoire de la Guyane est en situation d’épidémie de dengue depuis plusieurs semaines, incluant les secteurs du Maroni, du Littoral ouest, de Kourou et de l’Île de Cayenne. Le secteur de l’Oyapock est en situation de foyers épidémiques. Le reste du territoire (intérieur et littoral est) est en phase de cas sporadiques.

La survenue de nouveaux cas de dengue en Guyane a nettement ralenti au cours des dernières semaines, suggérant que le pic de l’épidémie pourrait avoir été atteint à l’échelle régionale. Cependant l’évolution de la circulation virale montre des disparités territoriales :

  • en net déclin sur le secteur du Maroni
  • en diminution sur le secteur du littoral ouest
  • en hausse sur le secteur de Kourou
  • en ralentissement sur le secteur de l’Île de Cayenne
  • recrudescence des cas sur le secteur de l’Oyapock
  • hausse récente sur le secteur intérieur et littoral est.

Les hospitalisations pour dengue sont globalement en diminution depuis mai ; elles atteignent 91 depuis le début de l'année avec deux décès signalés au mois de mai.

Depuis 2019, 8 131 cas cliniquement évocateurs et 3 407 cas confirmés de dengue ont été rapportés. Trois sérotypes ont été détectés depuis 2019 : DEN-1 (74 %), DEN-2 (26 %) et DEN-3 (< 1 %).

Source : Agence Régionale de Santé de Guyane.