Le point sur la dengue autochtone en Europe Médecine des voyages

Publié le 25 oct. 2020 à 21h05

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC) rapporte que 18 cas de dengue autochtone ont été signalés en Europe par deux pays, l'Italie et la France.

  • En Italie, 10 cas ont été signalés dans la région de Vénétie depuis l'été. Selon les autorités, l'origine probable est un cas importé en lien avec un voyage au Sumatra occidental, en Indonésie. Le sérotype DENV-1 est en cause. Les moustiques Aedes albopictus sont endémiques dans la région.
  • En France, 8 cas de transmission locale ont été signalés dans trois départements : l'Hérault (1), les Alpes-Maritimes (5) et le Var (2), dont une touriste néerlandaise diagnostiquée à son retour de vacances dans le Var.

Au cours des dix dernières années, près de 60 cas de dengue autochtone ont été signalés. Selon l'ECDC, la dengue n'est pas endémique dans l'Espace Economique Européen et la grande majorité des cas sont importés. Lorsque les conditions environnementales sont favorables, dans les zones où Aedes albopictus est établi, les cas virémiques liés aux voyages peuvent générer une transmission locale du virus.

Source : Outbreak News Today.