Grippe aviaire hautement pathogène à virus A(H5N8) en Allemagne (faune sauvage et avicole) ; renforcement des mesures de prévention dans plusieurs pays européens Médecine des voyages

Publié le 7 nov. 2020 à 11h15

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Allemagne, les autorités sanitaires fait quatre signalements de grippe aviaire hautement pathogène à virus A(H5N8) à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

Trois signalements concernaient des oiseaux de la faune sauvage.

Le premier, en date du 26 octobre, concernait un oiseau aquatique Anatidae (espèce non précisée) trouvé infecté dans la ville de  Hambourg (Signalement OIE 36363 décrit dans la nouvelle 16600 du sur le site mesvaccins.net).

Deux signalements (signalements OIE 36414 et 36453) concernaient des cas survenus dans la province de Schleswig-Holstein. Au total, entre le 30 octobre et le 4 novembre, 42 oiseaux  ont été trouvé morts et infectés par le virus A(H5N8) : 4 rapaces de la famille des Accipitridae (rapaces diurnes), 8 Anatidae (famille des oies, cygnes et canards), 27 Anserinae (sous famille des Anatidae), un Charadriidae (famille des vanneaux et gravelots), un Strigidae (rapaces nocturne) et un Laridae (famille des mouettes). Trente-quatre cas ont été identifiés dans l'arrondissement de Frise-du-Nord. Les autres cas touchaient les arrondissements  de Dithmarschen (7 cas) et de Rendsburg-Eckernförde (1 cas).

Un signalement concernait un élevage de volailles

Parallèlement, le 4 novembre, un foyer de grippe aviaire hautement pathogène à virus A(H5N8) (signalement OIE 36450 détaillé dans la nouvelle 16618 sur le site mesvaccins.net) était identifié dans la commune de Langeneß située dans l'arrondissement de Frise-du-Nord, arrondissement de la province de Schleswig-Holstein où ont été trouvés le plus grand nombre de cas chez les oiseaux de la faune sauvage ces derniers jours. Ce foyer concernait un élevage de 68 poules pondeuses.

Tous les cas ont été confirmés par technique de biologie moléculaire (RT-PCR en temps réel) à l'Institut Friedrich-Loeffler (Laboratoire national).

Renforcement des mesures préventives dans plusieurs pays européens :

Rappelons que le 30 septembre 2020, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) avait invité les États membres de l'Union Européenne (UE) à renforcer les mesures de surveillance et de biosécurité pour se prémunir contre d'éventuels nouveaux foyers de grippe aviaire cette année. Cette mise en garde faisait suite à l'apparition de foyers de grippe aviaire hautement pathogène (GAHP) à virus A(H5N8) chez des oiseaux domestiques et sauvages en Russie occidentale et au Kazakhstan au cours des derniers mois (nouvelle du 1 octobre sur le site mesvaccins.net).

L'évolution actuelle a incité plusieurs pays européens comme la Belgique mais aussi la France à relayer ces deniers jours cette alerte et à renforcer les mesures préventives vis-à-vis des élevages de volailles car la période actuelle est à risque accru vis-à-vis de la grippe aviaire hautement pathogène.

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).