Flambée de fièvre jaune dans les États du Delta, d'Enugu et de Bauchi au Nigeria Médecine des voyages

Publié le 11 nov. 2020 à 11h23

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Nigeria, le Nigeria Centre for Disease Control (NCDC) enquête sur une épidémie de fièvre jaune dans les États du Delta et d'Enugu.

Les 2 et 3 novembre 2020, le NCDC a été alerté par les ministères de la santé des États du Delta et d'Enugu de cas présentant des symptômes indiquant une fièvre hémorragique virale. La plupart des cas présentaient de la fièvre, des maux de tête, de la fatigue, des vomissements (avec ou sans sang). Au 6 novembre 2020, trois échantillons provenant de l'état du Delta et un échantillon provenant de celui d'Enugu se sont révélés positifs pour la fièvre jaune au laboratoire de l'hôpital universitaire spécialisé d'Irrua et au laboratoire national de référence du NCDC, Gaduwa. D'autres échantillons sont actuellement testés dans les deux États pour confirmer l'organisme responsable de cette épidémie.

Le 9 novembre, le président exécutif de l'Agence de développement des soins de santé primaires de l'État de Bauchi a fait état de 8 décès de cas probables de fièvre jaune dans la zone de gouvernement local de Ganjuwa, et de 8 autres personnes placées en soins intensifs après avoir contracté la maladie. Le diagnostic aurait été confirmé sur huit prélèvements biologiques effectués chez les malades.

Ce dernier événement porte à trois, le nombre d'états nigérians touchés par la fièvre jaune. L'État de Bauchi, au nord du Nigeria, est assez éloigné des États de Delta et d'Enugu qui se trouvent au sud. Aucun de ces États n'a de frontières contiguës et il n'y a pas d'interconnexion évidente entre leurs foyers de fièvre jaune.

Des cas suspects non confirmés à ce jour seraient également survenus dans l'état d'Oyo.

Sources : Outbreak News Today ; Promed