Cas humain de rage signalé au Bhoutan Médecine des voyages

Publié le 20 nov. 2020 à 19h24

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Bhoutan une fillette âgée de 3 ans du village de Lamjumsa, gewog de Chengmari, dans le district de Samtse, est morte de la rage le 11 novembre 2020. Selon les informations rapportées l'enfant est morte deux mois après qu'un chien errant l'ait mordue et bien que les parents aient été conscients du risque de rage, ils n'ont pas emmené l'enfant à l'hôpital après l'exposition.

Source : Outbreak News Today.