Les Etats-Unis rapportent de nouveaux cas d'exposition humaine à la rage Médecine des voyages

Publié le 7 déc. 2020 à 22h11

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Les autorités sanitaires des Etats-Unis rapportent de nouveaux cas d'exposition humaine à la rage.

  • En Caroline du Sud, le South Carolina Department of Health and Environmental Control (DHEC) a rapporté 2 cas récents de personnes et d'animaux de compagnie en contact avec le virus rabique. Selon le DHEC, une vache près de Nance Street et Dennis Dairy Road à Newberry a été testée le 12 novembre 2020 positive pour la rage. Un 2ème incident impliquait une moufette trouvée à Pomeria, l'animal a été testé positif le 16 novembre. Un chien non vacciné contre la rage a été exposé. Il s'agit des 11ème et 12ème animaux du comté de Newberry testés positifs pour la rage en 2020. Il y a eu 158 cas d'animaux enragés dans tout l'État cette année. Il n'y a eu aucune exposition humaine connue.
  • Dans le New Jersey, le 20 novembre la police du comté d'Atlantic a informé les habitants qu'un chat errant enragé a été trouvé le 18 novembre a Atlantic City dans le pâté de maisons 1900 de South Cologne Avenue après avoir été heurté par une voiture. Un policier a été mordu par le chat. L'animal a été euthanasié et testé positif pour la rage. Il s'agit du 5e cas de rage identifié dans le comté en 2020.
  • Dans le Maine, un résident de Falmouth a été attaqué et mordu par un raton laveur le 11 novembre au cours d'une marche du Woodlands Country Club trail. Le raton laveur a été capturé et testé positif à la rage.

Source : ProMED.