Plusieurs cas de fièvre jaune ont été diagnostiqués au Sénégal Médecine des voyages

Publié le 2 jan. 2021 à 12h58

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

D'octobre à décembre 2020, 7 cas de fièvre jaune (FJ) ont été confirmés dans quatre districts sanitaires de trois régions du Sénégal. L'épidémie consiste en un groupe de quatre cas confirmés provenant :

  • de la région de Tambacounda : 4 cas dans trois zones de santé du district sanitaire de Kidira. Le 18 octobre 2020, un échantillon a été prélevé sur une femme de 40 ans vivant dans le district de Kidira au cours d'une enquête pour une infection par le virus West Nile. Le 29 octobre, l'Institut Pasteur de Dakar (IPD) a confirmé que le cas était bien la fièvre jaune. Le 31 octobre, l'Institut Pasteur de Dakar a communiqué aux autorités sanitaires nationales les résultats d'un deuxième cas confirmé de fièvre jaune, suite à une notification du département de Bakel, dans le district sanitaire de Kidira. Il s'agissait d'un garçon de 8 ans dont la maladie avait débuté dans le district sanitaire de Kidira et qui est décédé le 31 octobre. Le 12 novembre, un troisième cas confirmé était notifié aux autorités sanitaires nationales ; il s'agit d'un homme de 23 ans, qui a été détecté par la surveillance de routine et est décédé le 5 novembre. Le 16 novembre, un quatrième cas confirmé, un garçon de 15 ans du district sanitaire de Kidira, a été signalé aux autorités sanitaires nationales. Les deux décès parmi les quatre cas signalés dans le district sanitaire de Kidira sont survenus dans deux hôpitaux : l'un à l'hôpital régional de Matam et l'autre à l'hôpital régional de Tambacounda.
  • de la région de Kedougou : 1 cas dans le département de Kedougou, voisin du district de Kidira ; 1 cas dans le département de Saraya. Les tests de laboratoire effectués par l'IPD ont révélé que sur les 16 échantillons reçus de la région, il y avait :
    • un cas confirmé [réaction en chaîne de la polymérase (PCR) et IgM positif] vivant dans le district de Saraya ;
    • un cas confirmé [IgM positif et confirmé par le test de neutralisation de la réduction des plaques (PRNT)] vivant dans le district de Kedougou ; 
    • et deux cas présumés (IgM positif et PRNT en cours).
  • dans la région de Matam : 1 cas dans le district sanitaire de la ville de Thilogne. Ce cas a été confirmé comme FJ par IgM et PRNT. Il s'agit d'un homme de 90 ans qui est hospitalisé dans une clinique privée à Dakar.

Source : Organisation mondiale de la santé (OMS).