Nouveau cas de fièvre jaune au Nigeria Médecine des voyages

Publié le 1 jan. 2021 à 22h38

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Nigeria, le Nigeria Centre for Disease Control (NCDC) rapporte un cas supplémentaire confirmé de fièvre jaune au cours de la semaine se terminant le 25 décembre dans l'État du Delta.

Le NCDC a rapporté des cas de fièvre jaune dans 13 États : Akwa Ibom, Bauchi, Benue, Borno, Delta, Ebonyi, Enugu, Gombe, Kogi, Osun, Oyo, Plateau et Taraba.

Depuis l'été, le Nigeria a signalé 102 cas confirmés de fièvre jaune, dont 17 décès (soit une létalité de 15,5 %). Les décès ont été signalés parmi les cas confirmés dans quatre États [Enugu (9), Delta (6), Bauchi (1) et Ebonyi (1)].

Des campagnes de vaccination préventive de masse ont été menées dans tous les districts de Benue, Oyo, Ondo et les États du Delta. 

Source : Outbreak News Today.