Nouveaux cas d'exposition humaine à la rage aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 4 jan. 2021 à 17h16

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis plusieurs Etats ont rapporté récemment des cas d'exposition humaine à la rage.

  • En Caroline du Sud, le Department of Health and Environmental Control (DHEC) a confirmé un raton laveur qui est entré dans le Lexington Medical Center à West Combia (nouvelle n°16843 du 26 décembre 2020).
  • En Caroline du Nord, le comté d'Alamance a signalé son troisième cas de rage le 23 décembre chez un chien qui a mordu 3 personnes près de Hester Road à Burlington. Quatre autres chiens ont été impliqués dans l'incident, 2 des chiens étaient à jour de leurs vaccinations, ils ont reçu des rappels de vaccination et sont sous quarantaine de 45 jours.
  • Dans l'Etat de New York, le département de la santé du comté de Westchester alerte les résidents qu'un chaton errant noir a été capturé sur Mount Joy Place entre Chauncey Avenue et Coligni Avenue à New Rochelle le 8 décembre et confirmé enragé le 23 décembre. Le chaton a mordu un employé de la New Rochelle Humane Society le 10 décembre.
  • En Pennsylvanie, un chat hébergé par une famille du canton de Richland a été testé positif pour le virus de la rage, selon le Département de la santé du comté d'Allegheny. Tous les membres de la famille reçoivent un traitement vaccinal post exposition. Ce chat est le 20e animal du comté d'Allegheny à avoir testé positif pour la rage cette année 2020 (8 chauves-souris, 7 ratons laveurs, 4 chats et une marmotte).

Source : ProMED.