Poursuite de l'épidémie de fièvre jaune dans l'État de Benue au Nigeria Médecine des voyages

Publié le 19 jan. 2021 à 18h11

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Nigeria, l'épidémie de fièvre jaune signalée dans l'Etat de Benue se poursuit. Alors qu'au mois de novembre 2020 les autorités sanitaires avaient signalé 26 cas, à ce jour au moins 112 personnes des collectivités locales d'Ogbadibo et d'Okpokwu seraient mortes de la fièvre jaune depuis le début de l'épidémie de la maladie en septembre 2020.

Les équipes de vaccination ont rencontré une résistance à la vaccination dans certaines communautés locales en raison de croyances traditionnelles qui seraient difficile à surmonter.

Source : ProMED.