Cas de rage chez un chien en Arménie Médecine des voyages

Publié le 30 mar. 2021 à 21h22

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Les autorités sanitaires d'Arménie ont notifié le 22 mars 2021 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) un cas de rage confirmé le 12 février chez un chien mort le 12 février dans un commerce de chiens. Deux autres chiens contacts ont été vaccinés.

Le diagnostic a été confirmé par test d'immunofluorescence indirecte pour la détection d'anticorps (Ab DIFT) au Republican Veterinary-sanitary and Phyto-sanitary Center of Laboratory Services SNCO Laboratoire national.

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).