Attention à la rage à Haïti Médecine des voyages

Publié le 19 avr. 2021 à 14h16

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont émis un avis de prudence pour les voyageurs à Haïti la semaine dernière après que des rapports aient fait état de l'interruption des campagnes annuelles de vaccination des chiens en Haïti et que les responsables de la santé aient signalé une augmentation de la rage chez les chiens dans ce pays.

En outre, les responsables de la santé avertissent les voyageurs que le vaccin contre la rage humaine est également limité en Haïti, de sorte que si vous êtes exposé à la rage, vous pourriez ne pas être en mesure de recevoir un traitement approprié.

Les CDC donnent les conseils suivants aux voyageurs se rendant en Haïti :

  • Évitez les animaux.
    • Ne touchez pas les chiens, chiots, chats, chatons ou autres animaux, même s'il s'agit d'animaux de compagnie. Même les animaux qui semblent en bonne santé peuvent propager la rage.
    • Surveillez étroitement les enfants, en particulier autour des chiens et des chiots, des chats et des chatons, et des animaux sauvages.
    • Vaccinez vos animaux de compagnie contre la rage avant de voyager. Ne laissez pas vos animaux domestiques en contact avec d'autres animaux.
    • Apportez et portez un équipement de protection approprié si vous travaillez avec des animaux.
  • Agissez rapidement en cas de morsure ou de griffure par un chien ou un autre animal
    • Lavez immédiatement les morsures et les griffures avec du savon et de l'eau courante pendant au moins 15 minutes.
    • Consultez immédiatement un médecin en cas de morsure ou égratignure d'animal, même si
      • Vous ne vous sentez pas malade.
      • La blessure n'a pas l'air grave.
      • Vous avez été vacciné contre la rage avant le voyage.
      • Soyez prêt à vous rendre dans une autre région voire à être évacué pour bénéficier d'une Prophylaxie Post-Exposition.
  • Envisagez de vous faire vacciner contre la rage avant le voyage : 
    • Les Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2020 recommandent la vaccination pour les voyageurs dont le séjour est prolongé ou aventureux et en situation d’isolement dans des zones à haut risque (Asie, Afrique dont Afrique du Nord, Amérique du Sud). Elle est recommandée en particulier chez les jeunes enfants dès l’âge de la marche. En effet, ceux-ci ont un risque plus élevé d’exposition par morsure ou par contact mineur passé inaperçu (léchage sur peau excoriée, griffure...). 
    • La vaccination préventive ne dispense pas d’un traitement curatif (deux injections de rappel), qui doit être mis en œuvre le plus tôt possible en cas d’exposition avérée ou suspectée, mais elle simplifie le traitement et dispense du recours aux immunoglobulines, qui ne sont pas toujours disponibles dans les pays en développement.

Source : Outbreak News Today.