Risque possible d'une épidémie de dengue à Singapour Médecine des voyages

Publié le 2 mai 2021 à 16h57

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

A Singapour les autorités sanitaires mettent en garde contre le risque de survenue d'une nouvelle épidémie de dengue et demandent au public de rester vigilant et à poursuivre ses efforts dans la lutte contre la dengue.

Selon l'Agence nationale pour l'environnement (NEA), la forte population de moustiques Aedes aegypti, et la présence des sérotypes 3 et 4 du virus de la dengue, moins courants, qui circulent davantage sur l'île, augmentent le risque d'une nouvelle épidémie de dengue. Plus de 2 000 cas de dengue ont été signalés depuis le début de l'année, et on compte actuellement 29 groupes de cas de dengue actifs.

Le sérotype prédominant du virus de la dengue à Singapour est le sérotype 2 (DENV-2) depuis 2016, cependant il a été constaté une augmentation de la proportion de cas et de clusters de dengue dus aux sérotypes 3 et 4 du virus de la dengue (DENV-3 et DENV-4) au cours des deux derniers mois. Ensemble, ces deux sérotypes du virus de la dengue, auparavant peu courants, représentent désormais la majorité des sérotypes échantillonnés, soit plus de 60 %. DENV-3 et DENV-4 ont été détectés dans 90 clusters de dengue (47 %) sur les 192 clusters formés, de janvier à mars de cette année. Comme le DENV-3 n'est plus dominant depuis une trentaine d'années et que l'incidence du DENV-4 est toujours faible, davantage de personnes sont sensibles à ces deux sérotypes actuellement en circulation.

Source : Outbreak News Today.