Cas de rage canine en Arménie Médecine des voyages

Publié le 10 mai 2021 à 22h09

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Arménie, le 10 mai 2021 les autorités sanitaires ont notifié à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) un cas de rage confirmé chez un chien errant dans la communauté rurale de Gandzaqar, dans le marz de Tavush. Le cas a été diagnostiqué après qu'une personne a été mordue par ce chien errant. L'animal a été euthanasié.

Le diagnostic a été confirmé par test d'immunofluorescence directe pour la détection d'anticorps (Ab IFA) au Republican Veterinary-Sanitary and Phytosanitary Laboratory Services Center (Laboratoire national).

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).