Plusieurs cas d'exposition humaine à la rage rapportés aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 22 mai 2021 à 10h41

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis plusieurs cas d'exposition humaine à la rage ont été signalés.

  • En Caroline du Nord, un chat domestique ayant attaqué son propriétaire sur Ridge Road dans le comté de Davidson le 5 mai 2021 a été testé positif à la rage, selon un communiqué de presse du Département de la santé du comté de Davidson. Le patient a reçu un traitement vaccinal post-exposition. La loi de la Caroline du Nord exige que tous les chiens, chats et furets domestiques soient vaccinés contre la rage à l'âge de 4 mois et tenus à jour.
  • En Caroline du Sud, une personne a été exposée à une chauve-souris enragée trouvée dans le comté de Richland, selon une déclaration du 17 mai 2021 du Département de la santé et du contrôle environnemental de la Caroline du Sud (DHEC). L'animal a été découvert à Columbia, dans le quartier de Converse Street et Clemson Avenue près de la Crayton Middle School.
  • Dans le Nebraska, un cas positif de rage a été confirmé chez une vache du comté de Keith, selon le département de santé publique du sud-ouest du Nebraska. 

Source : ProMED.