Un homme décède de la rage en Tunisie Médecine des voyages

Publié le 31 mai 2021 à 17h16

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Tunisie, dans la semaine 20 (du 17 au 23 mai) un homme de 76 ans du village de Gargour dans la commune de Agrib, gouvernorat de Sfax, est décédé après avoir été mordu par son chien confirmé infecté par le virus de la rage. L'homme et sa femme ont été mordus. L'homme qui n'a pas été vacciné contre la rage, est mort 40 jours après la morsure, alors que sa femme qui a été vaccinée et surveillée est maintenant en bonne santé.

La Garde nationale, en coordination avec la municipalité, a lancé une campagne pour éliminer les chiens errants.

Source : ProMED.