Alerte à la rage des chauves-souris au Brésil Médecine des voyages

Publié le 3 juil. 2021 à 10h57

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Brésil, le Center for Zoonoses Control (CCZ) a rapporté plusieurs cas de rage des chauves-souris.

  • A Foz do Iguaçu dans la région occidentale de l'État du Paraná le CCZ a diagnostiqué plus de 3 chauves-souris infectées par le virus de la rage. Le nombre de cas est de 19 depuis janvier 2021, soit le même nombre que celui enregistré pour l'ensemble de l'année 2019. Des chauves-souris ont été aperçues partout à Foz do Iguaçu, zone touristique, dans les quartiers de Centro, Jardim Niterói, Profilurb, Cohapar, Vila C, Jardim Eliza, Vila A, Jardim Lindóia, Jardim Santa Rita, Jardim das Laranjeiras, Jardim Soledade, Alto da Boa Vista, Três Lagoas, et Três Bandeiras.
  • L'agence de développement agricole et rural du Rio Grande do Sul a émis une alerte sanitaire en raison de la rage du bétail, exhortant les agriculteurs à vacciner ou revacciner leurs troupeaux. Depuis janvier 2021 le Programme de lutte contre la rage du bétail a signalé 17 foyers de rage dans 13 localités, et une transmission probable dans 28 villes. L'alerte a été émise sur la base de l'augmentation de l'incidence des attaques de chauves-souris vampires (Desmodus rotundus) dans l'État.

Le CCZ a alerté sur le risque pour l'homme et les animaux domestiques directement exposés à une chauve-souris enragée.

Source : ProMED.