Etats-Unis : plus de deux douzaines de personnes ont été exposées à un chiot enragé Médecine des voyages

Publié le 26 juil. 2021 à 23h45

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, les autorités sanitaires de Caroline du Sud ont annoncé le 23 juillet 2021 qu'un chiot trouvé dans le comté d'Edgefield, près de Lanier Road à Johnston a été testé positif à la rage. Au moins 25 personnes ont été exposées et ont été orientées vers leurs prestataires de soins de santé pour recevoir un traitement préventif antirabique. Six chiens ont été exposés et seront mis en quarantaine comme l'exige la loi sur le contrôle de la rage de Caroline du Sud.

Le chiot a résidé à Augusta, en Géorgie, du 14 juillet 2021 au 17 juillet 2021. Le Département de la santé et du contrôle environnemental (DHEC) de Caroline du Sud collabore avec le Département de la santé publique de Géorgie pour identifier d'autres cas contacts. Il a été amené dans le comté de Florence, en Caroline du Sud, le 17 juillet 2021. Le chiot a été soumis au laboratoire du DHEC pour être testé le 19 juillet 2021, et il a été confirmé qu'il avait la rage le 20 juillet 2021. Ce chiot est le premier animal du comté d'Edgefield à être testé positif à la rage en 2021.

Cette année, 46 cas d'animaux enragés ont été recensés dans l'État. Depuis 2002, la Caroline du Sud enregistre en moyenne environ 148 cas positifs par an.

Source : Outbreak News Today.