Cas de fièvre jaune chez des singes dans l'État du Rio Grande do Sul, au Brésil Médecine des voyages

Publié le 9 août 2021 à 17h18

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Brésil, dans la semaine 31 (du 2 au 8 août 2021)  la surveillance sanitaire de Camaquã, dans l'État du Rio Grande do Sul, a émis une alerte à la fièvre jaune dans la municipalité. Quatre singes hurleurs ont été trouvés morts (deux ont été trouvés à Santa Auta, un à Vila Aurora et l'autre à Banhado no Colégio), dont un a subi des tests pour identifier la présence du virus, transmis par le moustique Aedes Aegypti

Les équipes de surveillance sanitaire de la municipalité et de l'État ont effectué des visites d'orientation et de sensibilisation à la fièvre jaune dans l'intérieur de la municipalité.

Source : Outbreak News Today.