En Australie, les cas d'hépatite A liés à des dattes importées correspondent à la souche de l'épidémie britannique Médecine des voyages

Publié le 9 août 2021 à 17h26

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Australie, le service de santé de la Nouvelle-Galles du Sud (NSW) a identifié 3 cas d'hépatite A acquis localement au cours des dernières semaines. Les tests génétiques effectués sur les personnes infectées ont permis d'identifier une souche unique d'hépatite A qui n'avait pas été détectée auparavant en Australie. Les autorités sanitaires ont établi un lien avec la consommation de dattes importées de Jordanie. 

Le ministère fédéral de l'Agriculture, de l'Eau et de l'Environnement a fourni des données d'importation permettant d'identifier le fournisseur de dattes contaminées en Jordanie. Les dattes ont été rappelées par Sainsbury's et Marks and Spencer. La NSW Health et la NSW Food Authority conseillent aux consommateurs qui ont acheté des dattes Jordan River de cesser de consommer le produit, de jeter le reste à la poubelle ou de retourner les dattes au lieu d'achat pour obtenir un remboursement. Le ministère a pris des mesures pour référer et retenir toutes les importations futures de dattes provenant de ce producteur impliqué.

La souche virale est identique à celle qui a provoqué une épidémie d'hépatite A au Royaume-Uni au début de l'année (nouvelle n°17309 du 19 avril 2021), également causée par des dattes Medjool fraîches provenant de Jordanie.

Source : Food Safety News.